Le 27 février 2007 à Laruscade, en Gironde , Louis GRISON et Antoine BOULIN créent la compagnie l’Arbre à Vache.

Et pourquoi « l’arbre à vache » ?
« Comme ça, juste parce que ça sonnait bien ! »

Ils se rendent compte ensuite que dans un roman de Jules Verne « Deux ans de vacances » : des naufragés se servent d’un arbre surnommé « l’arbre à vache » et dont la sève à la goût et les propriétés nutritives similaires au lait de vache.
(Pour les connaisseurs, il pourrait s’agir du « Galactodendron utilissima » du Pérou).

Et ça fait aussi « l’art bravache ».

Passionnés d’humour visuel, de théâtre gestuel et burlesque, et d’effets spéciaux maison, ils rassemblent toute leur énergie pour inventer des instants de vie, des moments de convivialité, et inviter le public à voyager, avec des personnages humains et touchants.

L’idée est de proposer des spectacles vivants universels, en créant des situations qui se passent dans l’espace public pour pouvoir investir des lieux communs : les rues, les places, les parcs, les jardins, les hangars, etc…

Du théâtre ici et maintenant, des spectacles (presque) tout terrain, accessibles par tous les publics et tous les âges.