Le Cirque du Docteur Paradi fait partie des premières compagnies qui, dans les années 70-80, ont porté un regard nouveau sur les arts du cirque.

Il fût pionnier dans le développement de rapports privilégiés aux populations, notamment par une politique d’implantation sur des territoires, et sur l’ouverture du monde du cirque à la diversité et aux croisements artistiques.