SITE FACEBOOK

Crédit photo : Vincent Bidault

Humaines limites. Liberté clownesque.


Relever les petits riens qui font la beauté des liens humains.

Persuadée que c’est en mettant en scène des êtres extrêmement singuliers qu’elle fera résonner chez chacun quelque chose de familier, la Cie du i a façonné, dès ses débuts, une écriture intéressée par l’humain dans ce qu’il a d’intime, de tendrement ridicule, d’indomptable, d’inavouable.

Le choix du clown

Faire preuve d’un grand sérieux dans l’usage de l’humour, plonger dans les profondeurs avec un certain recul : ces valeurs fondatrices de la compagnie orientent rapidement la forme artistique vers le clown. Sans nez rouge mais doté d’une démesure intérieure. Étrangeté discrète au premier abord, qui frise le ridicule ou l’incongruité ensuite. Presque comme tout le monde. Presque.