DANSE ET AUTRES ECRITURES :
Seconde compagnie portée par la chorégraphe Sabine DESPLATS, après la Cie Les Alchimistes à la Rochelle, la compagnie Les Passeurs d’OZ est créée dans le Morbihan en janvier 2011.

Avec cette nouvelle compagnie, Sabine Desplats choisit de croiser les formes et de transmettre. Dans cette compagnie pensée comme un foyer d’expérimentation collectif, c’est par la rencontre entre des artistes venant de différents horizons, qu’elle nourrit une danse qui croise avec d’autres médiums (paroles, écriture, musique, arts plastiques…).
Cherchant à créer et réinventer des liens avec le public, Les Passeurs d’Oz aiment à intégrer territoire et habitants dans ses projets, qui s’épanouissent dans des espaces différents des plateaux traditionnels, extérieurs, musées, médiathèques, espaces publics...
L'avenir de la compagnie se dirige vers un accès essentiel sur le in situ avec la
danse et les autres écritures.

UNE DEMARCHE :
Chercher des points de rencontre, créer du lien , créer du goût.
La Compagnie Les Passeurs d'Oz cherche à créer du lien entre artistes/public, artistes/amateurs, artistes d’ici/artistes d’ailleurs... Ses propositions nous invitent à
diversifier nos points de vue, à questionner notre regard, à lui ouvrir d’autres perspectives.
La danse, le mouvement est au coeur de sa démarche et s’inscrit comme une passerelle. Passerelle vers une relecture de l’espace public, passerelle pour accéder à une autre pratique artistique.
Croiser les arts entre eux, les conjuguer, les mettre en force afin que le spectateur y trouve une porte d’entrée.
Dans la mise en place des projets Sabine Desplats invite chaque artiste à revisiter sa
pratique et son art en se confrontant à d’autres artistes de disciplines différentes. Elle invite chaque artiste à se laisser traverser par le processus de création de l’autre, à entrer en porosité avec l’autre. Il s’agit d’intéragir, de rebondir à ce qui est proposé afin que chacun s’alimente et se dynamise de la création de l’autre.
Dans son envie de partager la danse avec un public le plus diversifié possible, Sabine Desplats cherche et élabore des processus de création qui lui permettent d’embarquer dans la danse des néophytes.