Dédale de clown - Drôle d’impression

Fondée en 2003, Dédale de Clown, Compagnie/Ecole de cirque est installée à Brest dans le quartier de Recouvrance.

Dédale : parce que c’est le symbole d’une quête, d’un voyage initiatique, d’une épreuve dont on ressort grandi, parce qu’on sort d’un labyrinthe pour pénétrer dans un autre.

Clown : personnage fascinant, cosmique, mystérieux qui tire son comique de sa tragédie, parce que sa façon d’être au monde nous renvoie à nos fondamentaux humains, à notre animalité, à notre candeur. Personnage populaire par essence qui comme Icare cherche à échapper à la pesanteur.

Tâche ardue que d’échapper aux stéréotypes du clown, trouver la créature qui va porter notre histoire. Une quête guidée par les clowns et les masques, griots, magiciens, clowns sacrés qui captivent leur auditoire par leur simple présence, passeurs de mots et de gestes pour transcender le drame humain par le rire.
D’essais en erreurs, c’est l’expérience et le cheminement, la recherche d’une écriture poétique et sensible, généreuse et porteuse de sens, qui guide le travail de la compagnie ; inspiré par le répertoire traditionnel des clowns, l’esprit du cirque et influencé par les acteurs burlesques du siècle dernier, car il faut savoir d’où l’on vient pour savoir où l’on va.

La compagnie porte, à travers ses spectacles, un regard oblique sur le monde, une vision poétique de celui-ci en convoquant les arts du clown, du masque, de la pantomime mais aussi arts du cirque, les arts visuels, numériques, chorégraphiques. Il s’agit de défendre un art populaire mais exigeant. 
Nos terrains d’expérimentations et d’investigations sont multiples : scène, rue, salle, chapiteau, escalier, tram, musées, cabines téléphoniques, jardin…Le clown se loge dans tous les interstices du monde.