Métalu A Chahuter - La chose à voir

Métalu A Chahuter est un collectif d’artistes, comédiens, plasticiens et musiciens. Ils créent des formes théâtrales et musicales décalées, ludiques et poétiques, souvent participatives et in situ. Fabricants d’univers, leurs savoir-faire sont étroitement liés à la matière, aux techniques de construction, aux procédés mécaniques ou parfois optiques. L’expérimentation est au cœur de l’identité artistique du collectif : explorer le son et l’image comme langage poétique, faire de l’objet un passeur d’imaginaire, assumer la pluridisciplinarité comme moteur de création collective.

Le collectif regroupe aujourd’hui 10 entités artistiques à géométrie variable qui s’appuient sur la complémentarité de leurs compétences respectives. Les équipes travaillent régulièrement ensemble sur différents projets et l’identité artistique « Métalu A Chahuter » est aujourd’hui reconnaissable et reconnue au-delà de la région.

Dans son fonctionnement, Métalu A Chahuter a opté pour la mutualisation solidaire : l’administration, les moyens financiers et les locaux sont mis au service de tous.

Ce collectif d’artistes issu des arts de la rue, s’est construit sous statut associatif. Ce mode de gouvernance permet de répondre aux aspirations démocratiques des artistes qui ont ambitionné très tôt de fédérer autour d’un projet participatif, impliquant nombre d’acteurs d’horizons variés.

Le collectif doit son nom au site sur lequel il s’est implanté : une friche industrielle qui abritait l’ancienne usine « Métalu » à Loos. Ce lieu a vu naître de nombreuses créations artistiques, mais aussi les illustres Fêtes de Métalu : chaque année, la Fête de l’Hibernation et la Fête du Printemps constituent ainsi des rendez-vous incontournables pour les nombreux spectateurs venus (re)découvrir un concentré de l’univers inimitable de Métalu A Chahuter.

En octobre 2015, le collectif s’installe à Hellemmes, dans les anciens hangars Nicollin situés rue Dordin. La transmission, la sensibilisation des publics ainsi que le maillage territorial de ses actions sont désormais les priorités du collectif, qui souhaite devenir un acteur culturel repéré par les habitants et les acteurs locaux. En faisant de notre nouveau lieu un tiers-lieux culturel, nous souhaitons faire rayonner notre action, nos valeurs et notre territoire sur le plan local, régional et national.