Notre insouciance

Début 2017, au Conservatoire Jean-Philippe Rameau, Juliette Hecquet nous informe de l'existence du concours " Conservatoires en scène "organisé par le Théâtre du Rond-Point à Paris. Presque aussitôt, un petit groupe d'étudiants de première année s'assemble. Nous nous mettons au travail directement sur le thème "inventer le réel", au travers de nombreuses improvisations.

De là naquit "Et Ils Croivent", une quête commune de ce qui constitue le réel, un regard acerbe sur la société, les médias, le nationalisme baignée dans le rire.
La croivance en a fait reculer quelques uns, avancer d’autres. Les mouvements se sont enchaînés dans ce groupe qui s’est soudé au fil des départs et des arrivées.

Comme Dieu dit à Jésus, “Croiver, c’est se libérer de notre prison existentielle” et que McDonald’s dit à ses clients “Venez comme vous êtes”, en tant qu’intermédiaires entre la fiction de la religion et la fiction du capitalisme, nous proclamons la Croivance reine.