• Music hall
Compagnie(s) :
Ava, la dame verte

Ava, la dame en verte, premier clown de reprise féminin, est une femme fatale année 50, à la voix baryton, habillée de robe émeraude et habitée de désirs ardents.
Elle est un clown de charme, un fakir glamour, une trapéziste mordante, une effeuilleuse gaguesque.
Le temps de la représentation, elle invite le public chez elle.
Chez elle c’est la piste, le cirque. Un cirque étrange, surréaliste, emprunt d’humour absurde et d’atmosphère onirique à la David Lynch. Des acrobates aux animaux, elle fait tout, toute seule, parce que chaque action, chaque mouvement, est, chez elle, une invitation au Music hall, au charivari circassien, à la mise en beauté du corps de la femme.
Sa vie est un cabaret et son univers est fantasque. Sa bizarrerie est un équilibre où seul le réel, rempli de solitude, est
boiteux et l’illusion de la piste harmonieuse.