La compagnie de danse Sauf le Dimanche est une fabrique artistique et un laboratoire de recherche autour du lien social.

Notre travail de danseurs, chorégraphes et pédagogues se saisit du quotidien et de ses usages. Transformateurs de geste motivées par l’idée de rendre la danse accessible à tous les publics, nous sommes persuadées de son pouvoir de transformation dans nos rapport à nos lieux de vie et à notre citoyenneté.

Partager 

La créativité, l’empathie, la collaboration, la diversité et le sens que l’on donne à notre vie sociale sont des valeurs qui nous semblent indispensables. Des valeurs qu’il faut savoir préserver autour de nous, avec nos voisins sur des petites échelles de quartier tout en ayant accès aujourd’hui à des réseaux d’informations mondiales.

Rencontre humaine

Il est indispensable de revenir à une échelle « plus humaine » dans la ville, de provoquer la rencontre entre citoyen pour que chacun participe au monde de demain. Passer plus de temps dans l’espace public et l’envisager comme un espace d’évasion, un espace de sociabilité et de partage, changera notre lien à notre environnement et à notre pouvoir de transformation. 

L’échange du geste

Les activités de la Compagnie Sauf le Dimanche permettent de relever le potentiel créatif de chacun de co-créer des spectacles de danse avec son public et de cultiver nos différences, nos diversités par l’échange d’un geste. Les ateliers participatifs en milieu scolaire ou à destination du monde de travail offrent des temps d’exploration pour rencontrer l’autre, se mettre dans son corps et s’en servir comme langage.

Aujourd'hui la compagnie est installée sur deux régions, Ile de France et Occitanie. Elle a intégré depuis janvier 2018 la coopérative culturelle la Tendresse à Montpellier.

​Emilie et Marie, Sauf le Dimanche