SITE FACEBOOK

Logo Cie Les Urbaindigènes

L’expérience urbaine commence en 2004, nous sommes alors gymnastes, le Pudding T a besoin de nous pour animer les rues de Salins les Bains dans le Jura. Nous découvrons ce qu’est le théâtre de rue et l’acrobatie urbaine.
En 2005, nous sommes douze : Gymnastes à la recherche de nouvelles sensations. Nous décidons donc d’explorer les multiples facettes de ce monde extérieur alors inconnu.
Nous créons «Homo Economicus» avec le soutien de Christophe CHATELAIN. On grimpe, on saute, on court, on joue dans la ville. Les Urbaindigènes ont trouvé leur terrain de jeu.
Des personnages et des histoires naissent, le jeu s’aiguise grâce aux multiples rencontres que nous faisons avec d’autres compagnies francomtoises.

Au fil du temps, des formes déambulatoires s’affirment et l’esprit de la compagnie se concrétise.

Depuis 2009, nos deux créations, «Les Mercodier» et «La Revue Militaire» développent cette «physicalité». Elle se précise alors. Elle n’est plus une fin mais un moyen au service d’un propos, d’une théâtralisation. Sur fond d’acrobaties au sol comme sur les murs et toits des villes, nous défendons un propos, souvent en rapport avec les questions qui agitent notre société et qui interpellent le public.

 

La compagnie compte aujourd’hui cinq créations dans son répertoire dont deux sillonnent actuellement les routes, « L’Affaire Suit Son Cours » depuis 2015, et « CHANTIER ! La Tournée du Coq », notre création 2020.