La compagnie développe un théâtre corporel, burlesque, clownesque. Une grande importance est donnée au corps des personnages, à leur manière de bouger, à leur démarche, à leur attitude. Les personnages décalés, attachants par leur maladresse, évoluent dans un univers poétique à leur mesure.

Les deux comédiens ont une approche très corporelle du théâtre de par leur formation, les stages effectués, et leurs expériences. Ils se forment auprès de Norman Taylor, Ami Attab, et d’autres artistes dont le travail est issu de l’école de Jacques Lecoq.

Le personnage du clown ainsi que la danse prennent une place importante dans leur travail.

La compagnie privilégie également le jeu avec les objets, qui sont manipulés, détournés de leur fonction, et qui font partie intégrante de l'écriture dramatique.

En ce sens, un soin particulier est donné à la construction des décors.

La musique, elle aussi, tient une place primordiale dans le travail de la compagnie.

Elle accompagne les personnages dans leur jeu, elle est jouée en direct avec des instruments ou avec des objets détournés.

Les musiques enregistrées et diffusées lors des spectacles sont également écrites et crées par les membres de la compagnie.

​Tous ces éléments contribuent à la création d'univers originaux, propres à la compagnie, où l’humour se mêle à la poésie.