• Cirque
Compagnie(s) :
Le Cirque du Gamin - Juste un p’tit bout d’cirque

Au départ, il y a les rues, les chemins, les caves, les lampadaires des festivals de rues et des déambulations. Au départ, il y a le grand amour du cirque et de son histoire, de ses épopées, de ses blessures, de ses succès. Comment concilier le respect aux gueules cassées de la rue et l’amour des paillettes des grands cirques historiques ?Nous voulons raconter la possibilité du rêve dans la misère et l’immense solitude de deux clowns abandonnés.
Deux silhouettes approchent : Nouche et Bibelot, vagabonds amoureux, étoiles du cirque tombées sous un lampadaire. Entre la faim et l’errance, l’amour du chapiteau brille encore dans leurs yeux. Il a le ventre vide, elle a fui dans ses rêves. Alors, de leur campement de fortune, un petit bout de cirque naît sous nos yeux. A l’occasion d’une nuit sous un lampadaire et d’un livre d’histoires, les clowns déchus vont se prendre à rêver de retourner en piste. Seulement, les corps sont fatigués et les esprits divagants…jonglage de pomme de terre, funambule de pacotille mais vrai amour de clowns et de cirque, illustrés par deux textes inspirés des biographies de Fratellini et de Fellini.
De l’arrivée du convoi à la naissance de la piste, d’une bulle d’acier plus légère que le savon à un air de concertina, du trapèze virevoltant au vieux livres rempli de mémoire, ils racontent leur épopée : celle du cirque. »