La Famille Goldini - Les Robinsonnades du Roi Midas

La Famille Goldini naît avec ce siècle le 14 juillet 2000… Le pays est en fête, les feux d’artifice crépitent et M. Goldini, surmontant sa timidité, déclare sa flamme à Priscilla sa future épouse, au pied du Pont Neuf surplombant la Garonne. M. Goldini troublé comme un adolescent par une émotion inconnue, enivré par cet instant fragile au milieu d’une foule virevoltante, enlace sa belle et future épouse sans lâcher sa gaufre.
Il garde un souvenir confus de la tendresse violente d’un baiser et d’une baffe simultanés… C’est le début de la « Saga Goldini », la rencontre entre Mme Goldini, alias « Goldina La Paluche », et Hugo Goldini, dit « Goldino »,« Hugo Gol’ », « P’tit citron », « Tronc si p’tit », « La Caisse », «Badaboum », « L’Autre », « Chef d’Escadron ».

Dès leur rencontre, les Goldini signent sous le nom d’emprunt Tawarta un spectacle au succès populaire foudroyant : Un p’tit coin d’paradis. Ce succès récompensait leurs nombreuses tentatives antérieures infructueuses comme Pimpin le lutin, Balou et le pot de miel, Le père noël en chocolat plus discrètes et confidentielles. Ces oeuvres furent toujours dédiées au bon goût et à la finesse d’esprit, savants mélanges d’envolées narratives et de scénographies novatrices. Un p’tit coin d’paradis fut joué devant des publics toujours conquis de Maurens (31540) à Auriac sur Vendinelle (31460) et de Cintegabelle (31550) à Colomiers (31770)